mardi 15 décembre 2009

Katatonia : Discouraged Ones


Des lambeaux de Brave Murder Day, de ces longues queues de riffs qui bullent et cloquent comme du sucre qui brûle, pour lacérer longuement une cold goth chagrine, baveuse et morveuse, qui plane et s'étire vaguement béate dans une pochette de Clouddead, sur les ailes d'une voix en équilibre dérivant parfait entre Robert Smith, Emmanuell.D et Sade.
Magistralement wimp.

1 commentaire:

Little-Axe a dit…

Brave c'est l'orange qu'on filait aux gamins pour noel, discouraged c'est le bol de chocolat chaud aprèe le ski.