samedi 19 décembre 2009

Krallice : Dimensional Bleedthrough


J'aurai réessayé ; parce que la jaquette a une certaine gueule ; parce que j'aime de plus en plus l'album de Liturgy ; parce qu'après Opeth (ah mince, je vous avais pas encore dit ?) et Baroness je ne suis plus à une humiliation publique près.
Rien à faire.
Cette puissance racée, cette chevelure lustrée, cette batterie musculeuse, ces structures pharaoniques, ces riffs nobles ... tout ce metal, en somme, alors que Liturgy avec des accords et une cadence semblables joue du putain de spacescreamo sauvage et donne envie de dire que toutes les formes de vie ont droit à la spiritualité, pendant que Krallice donne envie de dire que tous les chevelus ont droit à ... à quoi, au fait ? A essayer de jouer du Opeth ? Pas les blackeux, non, Opeth is not an option mes loulous.

3 commentaires:

Potters field a dit…

bon, ben on attend les chros d'opeth, donc.

Raphaël a dit…

tu tape dans le gros mainstream là !!!

gulo gulo a dit…

avec Krallice ? ouais, je sais