lundi 14 décembre 2009

Mala Suerte : The Shadow Tradition

Comme Dopethrone j'ai une pochette grisâtre et laideronne. Comme Dopethrone je procure la détestable sensation d'écouter le même morceau depuis deux heures et que le shit, c'est pas pour moi. Je suis Mala Suerte. Je suis obèse et j'ai des poux, et une haleine à la viande. Je suis une molle pluie de gravats. Je suis un gravat, comme dirait ma couille. Je refais la nuit sur le Mont Chauve, en moshpit à deux images par minute. Je suis Mala Suerte. Je headbangue avec ta tête contre le mur. Je suis Mala Suerte. Je suis la déveine. Je colle aux semelles. Je suis un cauchemar qui traîne en longueur, n'avance pas, ne va nulle part, n'arrive à rien. Je te colle aux pas comme l'échec. Je pue le rance, l'aigre. Je suis Mala Suerte. Je marine et je macère dans la poisse. Je suis Mala Suerte. Je suis morne, morose, morbide. Je suis borné, cruel et dépressif. Je suis Mala Suerte. Je n'aime rien ni personne, mais je ne lâche jamais la jambe où je me cramponne. Je suis Mala Suerte, et je te marierai à la misère.

1 commentaire:

Raven a dit…

ahahah