jeudi 3 décembre 2009

Reverence : Inactive Theocracy



A ce stade ça va plus être de la chronique, mais de la délation de disque caractérisée. Parce que la muse ces temps-ci, elle filtre mes appels, que je planche avec un Sony - imaginez un peu la misère - et que de toute je sais pas écrire de la bonne science-fiction.
Or donc, résumons-nous : du avant-gzralde-beum chimiquement castré, et on conduit l'office sur des harmonies vocales qui font dire mais bon sang c'est bien sûr, Jerry Cantrell, Grutle Kjellson, comment n'ai-je pas grillé avant qu'ils étaient frères. Vaporeux, lyrique, dépassionné pourtant. Inhumain avec ferveur fanatique aussi béate qu'elle est clinique.
Et puis, une vraie bonne chronique, Jodorowski et Jimenez en ont fait une à ma place - qu'il faudrait bien d'ailleurs que je finisse par lire pour du vrai.

Aucun commentaire: