vendredi 11 décembre 2009

Slapshot : sudden death overtime


Pour sûr c'est américain et c'est du hardcore, même si très punk, et bouducon ! y a même des solos flamboyants. Et pourtant ... C'est vraiment très punk, suivez mon regard lourd.
Pour sûr dans le genre punk, il y a déjà un truc indépassable de très loin pour ce qui est de faire du morbide, maladif, pestiféré, âcre, farouche, gueux, acerbe, arrêtez-moi je ou peux continuer des heures, s'il s'agit de décrire le charbon médiéval made in Rudimentary Peni. Et pourtant ...
Et pourtant si vous faites confiance au vieux fou une nouvelle fois, vous risquez bien de pas trop m'en vouloir, d'admettre que cet album ne vole carrément pas sa pochette digne d'un Sex Gang Children, tout comme l'est la reprise de White Rabbit - voire de vous plier à l'une nouvelle de mes idées saugrenues : faire du two-step sur un vieux Christian Death.
Pas la peine de me rétorquer que "c'est du punk c'est pour ça, Siouxsie, Crass, tout ça" ; je sais ce que je dis même si j'y connais pas lourd, il y a la musique de bordée et la musique qui fait des eaux-fortes enthousiastes dans le colon.

3 commentaires:

Little-Axe a dit…

cool que tu kiffes. tente celui d'après, Blast furnace. je pense que c'est celui dans lequel tu trouveras le plus ton compte.

gulo gulo a dit…

parce que c'est le plus acdc ?

Little-Axe a dit…

non, au contraire. c'est le plus nawak/samplesdivers/barré.