dimanche 31 janvier 2010

Mission épineuse

Si tout se passe bien, il va réussir à me donner envie de donner une chance à ce disque - une énième fois ...


Mastodon : Crack the Skye

1 minute et 40 secondes. C'est très exactement le temps qu'il m'a fallu à sa première écoute, plus précisement jusqu'à ce qu'arrive ce refrain dans le premier morceau, de la trempe de ceux qui restent dans le crâne pour des siècles et des siècles, avant de comprendre que je tenais ce qui reste pour moi le meilleur album de 2009 ... Bah oui, le disque de 2009 rien que ça, n'en déplaise aux esprits chagrins. Mais moi cet album me remue, avec sa quinzaine d'idées à la seconde, qu'y puis-je ? Je ne suis qu'un homme après tout. Une ambiance précieuse comme un palais 19eme, ses portraits de vieillards héroïques dans l'escalier, ses miroirs grandeur nature, ses dorures. Il y a du Chateaubriand là-dedans, du Custine, bref de l'aristo à la pelle. Ça doit flatter mes velléités nobiliaires, allez savoir. Meilleur moment pour écouter le disque : dans le fauteuil en cuir, au coin du feu, en mode patron.

Little-Axe

2 commentaires:

Raven a dit…

Plus Baron que Baronne, en somme... cette chro colle assez bien à ce que lui trouve sans arriver à mettre des mots (t'aurais pu développer un peu + sur le trip du palais, c'est bon ça), vis à vis des 2 précédents y'a pas photo, c'est mieux, ici je trouve plus que du complexe pour le complexe, leur feeling est toujours complètement progueux et l'esprit d'accumulation gratuite-branlette est loin d'être à la trappe, mais ça sent bien le luxe ouais, le palace, l'opulence, avec quand même pas mal de passages riffus très pop, enfin qui accrochent bien... disons que depuis Remission leur folie des grandeurs à jamais été aussi bien utilisée (et quelle belle pochette !).

Little-Axe a dit…

bah le coté aristo il m'a sauté à la gueule des le début, je pouvais pas passer outre. définitivement tres Custine ce disque en fait. content que ça te parle !