samedi 13 février 2010

Vasaeleth : crypt born & tethered to ruin


Le bon death metal, c'est comme les trains qui arrivent à l'heure et les gens heureux, y aura jamais beaucoup à en dire. Le très bon encore moins. Haleine de fournaise et froid gluant du noir vingt mille lieues sous la terre. Crumble et foie de cheval cru.

Aucun commentaire: