samedi 27 mars 2010

Blacklisted : No One Deserves to Be Here More Than Me


Je suis quasi-sûr que c'est passible de prison ferme dans certains états, d'être nineties aussi brutalement et de sang-froid, genre de synthétiser autant de styles de l'époque que genre même pas tu essaies de commencer à namedropper, par peur de déclencher une avalanche.
Alors quand par-dessus le marché on rajoute une tranchante rasade de desperademocore à la Failed Convict, je crie tout bonnement à la déloyauté caractérisée.

Aucun commentaire: