vendredi 19 mars 2010

The Jesus Lizard : Goat

J'avais faim.

Faim d'amour.

Faim de liberté.

La liberté de me mouvoir où bon me semble.

La liberté de me mouvoir comme bon me semble. 

Le bonheur a coulé à flots.

Je l'ai tout pris, au chaud dans ma carcasse.

ça a fait 'chpop'.

Tout était évident, d'un coup, et facile, tellement facile.

Il fallait danser.

J'ai dansé.

Les gens ont regardé, avec leurs grands yeux tous ronds.

J'en ai abîmé quequ'z'uns, sans faire esprès.

Paraît que je faisais peine à voir.

Paraît que ça me passe très haut au-dessus de la tête.


.

Aucun commentaire: