mardi 30 mars 2010

Sidney Lumet : Before The Devil Knows You're Dead

A moins d'avoir de la merde dans les yeux, mes agneaux, vous aurez remarqué à quel point le parasite que je suis prend de plus en plus de place céans. Papa Gulo s'étant fait un peu discret ces derniers temps, et mon manque de sans-gêne étant à peu près égal à ma sensibilité  face aux injustices dont sont victimes les top models et les participants de la Ferme aux célébrités, il convient néanmoins de toujours garder à l'esprit, même si ça fait faillot, suce-boule ou lèche-bugne ou tout ce que vous voulez, qu'une seule personne ici est capable de faire tout ce que bon lui semble quand ça lui chante, et de tirer les oreilles des élèves en cas de laisser-aller. Et cette personne, qui aime à se définir dictateur, on l'appelle Boss.

L'vieux Lumet, c'est un peu pareil. C'est lui le patron de son boui-boui, et personne d'autre ne sait mieux que lui faire du Lumet, et vendre du Lumet. Des gamins mal mouchés ont saccagé sa demeure, pendant qu'il avait un business de vente de salades à tenir avec un conducteur de kangoo customisée nommé Vin Diesel (qui est tout le contraire de son patronyme aussi bien physiquement qu'artistiquement : ce mec ne carbure pas au pinard).

Papa est de retour à la maison, petits garnements. Et ça va chier.





(PS : si tu veux te faire une ptite idée sur le film, regarde les libellés, ou vas sur allociné)

(PS bis : Marisa Tomei est la plus belle femme du monde.)

(PS bis bis : que met Sidney le matin avant de lire le jourmal ?)
.

5 commentaires:

Le Moignon a dit…

Des lumettes

Raven a dit…

bravo cher coulègue, vous avez gagné le droit de répondre à la deuxième : à qui demande-t-on quand on a pas de feu ?

Little-Axe a dit…

je plussoie pour la pitite Marisa

Le Moignon a dit…

À Lumet, pardi

Le Moignon a dit…

Voire pour compléter, à Lumet, Sue et Dwaz (désolé)