samedi 10 avril 2010

Abscess : Dawn of Inhumanity


T'as beau penser que tu connais l'histoire par cœur, que t'as fait le tour de ses joies, que t'as plus l'âge et la santé pour ces conneries, chaque fois tu finis par te faire eu, et bref à nouveau ton crâne se mue en casserole et ton cerveau en riz au lait, ton haleine charrie des ragondins crevés le ventre en l'air, les perspectives te font des crasses, les murs te foncent dans la tronche ... Cette nausée apocalyptique et cet affreux tournis baroque ont commencé en 1991, ça s'appelait Mental Funeral, et ça ne finira jamais, et à ce moment précis ça roule à tombeau ouvert, avec d'immondes gargouillis de rire à grumeaux, vers la fin des temps, dans un infect crépuscule vaudou à petit budget.

Aucun commentaire: