mercredi 21 avril 2010

Cosmic Psychos : Oh What a Lovely Pie

Ce qu'il y a dans leur lovely pie, je préfère encore bouffer de la quiche de tofu soyeux que de le savoir.
N'empêche, jamais jusqu'ici je n'avais entendu un disque sonner comme un moteur de dragster en plastique fluo ; du reste, si tu cherches du gros riff qui tâche, aussi brillant et flashy dans sons sens du catchy que dans sa merveilleuse crétinerie, ne cherche pas plus loin, ami, tu es ici comme bébé kangourou dans la salopette en blue-jean crasseuse de maman kangourou.
Jusqu'alors, l'Australie rimait pour moi surtout avec rock'n'roll déglingué ; il rime désormais avec rock'n'roll tout court. Court, tu dis ? Short, disent ces cons d'angliches : à déguster en terrasse dans le fumet des premiers barbecues printaniers, en sirotant son tout-à-l'égout et se grattant voluptueusement les testicules.

2 commentaires:

gulo gulo a dit…

j'appelle ça un coup bas

Raven a dit…

je dirais même: un coup de pute !