samedi 10 avril 2010

Flux of Pink Indians : Strive to Survive & Neu Smell


Le bon punk a forcément un ou deux gènes batcave par-devers lui, j'en veux pour preuve non point les évidences Crass et Rudy Peni, mais plutôt les penchants grimaciers qu'on a la divine surprise de trouver chez les mules de Slapshot, et leur Sudden Death Overtime, ou de Black Flag, et leur In My Head. Peu importe au fond que Béla soit invité ou non, le menu est peu ou prou le même au festin.
Et ici il y a tout ce qu'on peut rêver bâfrer : basse piquée, chant pieds de porc, riffs funk servis en petite vérole, beignets de lune rouillée, bêlante spongiforme du mouton carnivore à la Gavin, tout vraiment tout pour se dégourdir le lard dans une foutue vieille gigue-procession martialo-funèbre, "Atrocity Exhibition" en fond et en 45 rpm, avec ces shtroumfs-skinheads chauds-bouillants pour aller foutre une sale branlée à Danny Elfman.

Aucun commentaire: