mercredi 7 avril 2010

Hot Chip : One Life Stand


Tu n'échangerais pas ton baril de "La Isla Bonita" contre douze de "Music" vulgaire ? Tu as des frissons et des drôles de douleurs à la poitrine au son de la voix de Mark Hollis et de Jimmy Sommerville ? Tu ne sais pas dire non à un bon gros riff de piano sur un beat housedance de type balnéaire ? Tu gardes un indéfinissable respect pour les Pet Shop Boys quoique tu n'en aies jamais plus écouté depuis ton enfance qu'ils ont empoisonnée avec leurs voix de canards châtrés ? Tu refuses toute discussion sur le bien-fondé de ta ferme croyance en l'existence d'une vulgarité raffinée ?
Détends-toi, mon poulet, tu n'es pas obligé d'apprendre à sucer des bites, c'est très surfait tu sais. En revanche tu te dois, comme tout homme, d'assouvir parfois tes envies de quart d'heure diva, de te faire une moustache avec du Gervita, de faire germer de ta gorge des vols de fleurs comme des bulles de savon, comme une caresse, de te faire nuage, de te déhancher avec soul, d'être ange boudeur, grâce pétasse, de rendre le gospel un peu plus élégant, bref, d'être à tomber et de mettre tout le monde à genoux.
Ça te fera le plus grand bien, crois-moi sur parole.

3 commentaires:

Raven a dit…

tu devrais avoir honte !

olivier a dit…

Non, pas du tout.

gulo gulo a dit…

?