jeudi 22 avril 2010

Revolting Cocks : Got Cock ?


Amis du bon goût, déguerpissez - et puis, qu'est-ce que vous faisiez en ville pour commencer ? A quoi ça sert que le Moignon il se décarcasse avec ses tourtes gourmandes ? Amis de la saucisse, amateurs avertis qui avez toujours eu un rien de souci avec KMFDM et son excessive panzeritude qui vous paraissait dangereusement proche de sentir le début de second degré : mettez-vous à l'aise, et déboutonez-vous grand. RevCo a choisi sa nation depuis Cocked & Loaded, tant pis pour les grincheux, les fines bouches, les pisse-froid, les petits culs, les j'avale pas ; y a pas de mêêêh. RevCo est le Moloch de Las Vegas et sa faim de pouffiasses est inextinguible cependant qu'il dégueule comme un romain son sleazewave poledance-metal sur le grand carnaval de morses rendus fous par le stupre et le lucre.
Un Texan doublé d'un Cubain (qui a vraiment cru qu'il allait lâcher le manche ?), il fallait au moins ça pour qu'enfin le trône de feu-Sheep on Drugs cesse de vaquer.

2 commentaires:

Le Moignon a dit…

Haha, bien ouéj !

Le Moignon a dit…

Bon, celui-là va se tenter, je le sens, dès que je le trouve à un prix correct (pour l'instant 17 reus à Gib, c'est moyen la fête)