mercredi 21 avril 2010

Valborg : Crown of Sorrow


Il faut avouer qu'il m'angoissait un chouïa, celui-ci. Surtout après le récent fiasco Triptykon - non pas parce que les Valborg sont les chouchous de Tom Gab et que je lui dois leur découverte (tout comme avec un peu de chance quelques spectateurs du dernier Roadburn), mais parce que c'est le même type d'album, qu'on se fait un devoir d'acheter aveuglément, mais qu'ensuite on doit se faire un devoir d'écouter - la redondance est à dessein - sachant d'avance que l'identité est tellement marquée qu'elle sera forcément la même, et ne sachant pas bien au juste ce qu'on en attend ou comment ils pourront surseoir l'inéluctable routine, à quoi de réel tient la fin de la féérie, bref je me comprends. Qui plus est, la couverture me bottait moins vigoureusement que celle du précédent, quand bien même elle m'évoquait diffusément Ninja Scroll.
Pourriture de sceptique que j'étais, soulagé et humilié je suis. Oui, l'identité, la signature sonore est la même, aussi immanquable que leur menaçant logo. Nocturne, onirique, horrifique, profonde, sorcière, chimérique, barbare, gothique, avec des caillots. Non, la couverture n'est pas la même, et c'est justement ce qui fait tout le prix du disque. Elle annonce une autre histoire - car on mesure ici mieux ce que les affreux ont de puissamment cinématographique - et on peut en raconter, des histoires, avec une nuit et une forêt ancienne ... Quand on n'est pas une vieille dinde vaniteuse et radoteuse comme qui vous savez, s'entend. Quand on ne craint pas de s'explorer un tantinet, de s'égarer dans ses propres futaies et essences.
Ceci (et cela) répondant il me semble à toutes les questions, je vous remercie de votre attention.



Spoiler (pour ceux qui seraient pas capables de se fier à mon enthousiasme de demi-corse) : aquatique comme un inverted Intronaut en chasse dans la forêt d'Ondskapt, avec une ambiance à trouver quelque part entre Ulysse 31 et Valhalla Rising.

3 commentaires:

Raven a dit…

en même temps comment faire + bandant que la pochette du précédent ?

gulo gulo a dit…

j'ai réécouté le précédent, par acquis de conscience. celui-ci est mieux.

Ø a dit…

oulàààà... Ulysse 31 et Valhalla Rising ? je choppe ça de suite