mercredi 19 mai 2010

Blacklisted : heavier than heaven lonelier than god


Un combo de ballou-core de plus ? Non monsieur, sûrement pas, puisque tous ces peigne-cul ont notoirement le poumon libidinal mort-né, et que ce Blacklisted et son swamp'n'roll spasmodique déboule dans le jeu de quilles avec la membrure d'AC/DC.
Ce Blacklisted, il est fait pour plonger dans le pit avec les 'tiags et le stetson, vu que ce Blacklisted, c'est mettre Stephen Bessac à quatre grammes aux commandes d'Eagles of Death Metal.



edit : flûte, j'ai oublié de fourrer Vincent Gallo-core quelque part.

Aucun commentaire: