dimanche 9 mai 2010

Essaimage


Nous sommes nombreux à vouer un culte à sa plume, après avoir en ces lieux repris goût à la vie d'idole des jeunes, il s'est résolu à se réinstaller dans une aire mieux taillée pour ses ailes d'albatros - même s'il essaie de nous faire accroire à un corbak rachitique ... Georgey le Best est vraiment de retour, et c'est dorénavant que nous irons nous abreuver à sa source miraculeuse.
Amen, mes bien chers frères.

Aucun commentaire: