samedi 1 mai 2010

The Sound : Jeopardy


Un peu comme si les Lords of the New Church s'étaient désinhibés à coup de Cure plutôt que de Billy Idol : panique dans le vestiaire des filles, Annie a vu une araignée se faufiler hors de sa chaussure après le cours de sport alors qu'elle enfilait sa petite culotte, depuis elle court en hurlant dans les couloirs et personne n'arrive à la raisonner, jusqu'à ce qu'enfin elle trouve refuge dans les bras du beau Marc, le motard ténébreux.
Applaudissons des deux mains cette scène, on ne saurait mieux rendre compte de ce temps béni où être un rebelle, c'était avant tout être un grand romantique.

3 commentaires:

Innamorato a dit…

Ah, The Sound ! De mémoire, Jeopardy est vraiment pas mal, le suivant, en tout cas, est un putain d'album gris et mort-né, sans emotion, un genre de Chameleons qui aurait perdu toutes ses couleurs... Pas forcément fan, mais je pense que la révélation peut venir à l'occasion...

One Love a dit…

Celui-ci a déjà mis son petit temps à faire effet. Il faut que je déniche le suivant.

Innamorato a dit…

Bon, y'a rien à faire, je crois que c'est celui là le meilleur... Le deuxième semble recouvert d'une voile de poussière par comparaison, ce qui peut aussi ajouter à son charme...