vendredi 28 mai 2010

The Unknown Project, 27/05/10, le Mojomatic, Montpellier


The Unknown Project : est vaste, et pas que par la pléthore de truands sur scène, la moitié en masques blancs l'autre en lunettes noires ; à en semer avec amour le serial namedropper, ou à réveiller l'hulk namecarpetbomber, au choix : Steroid Maximus, Firewater, Motherhead Bug, Bohren (sous coke), Zombi (sous couilles), Heart in Mouth, blablabla, et vous échappez aux références trve jazz(funk) que je ne possède pas - et compact avec ça, dense que jamais ça n'est autre chose que The Unknown Project, sa propre mouture de riffs de cuivres rouleaux-compresseurs et ramasse-miettes, impassiblement classicisme, son propre flambage de tangojazznoir de souk, bref, on a compris : GIFLE

Dure-Mère : blasting tango, potentiellement sympathique, mais la fatigue l'a emporté

Zerö : pas motivé à la base anyway ...

Aucun commentaire: