mercredi 2 juin 2010

Ceremony : Rohnert Park


°_° ...
Ceremony s'est transformé en Slapshot. Pas mal de Sudden Death Overtime, à savoir du gothic-oï grimaçant, et un peu de Blast Furnace, à savoir du acdc-oï jubilant. Bien sûr, ils ne seront jamais aussi boules-de-viande que lesdits hockeyeurs, et gardent ce subliminal gène briton, à la limite de l'anarcho-punk et qui offre même ses meilleurs moments (en dehors du rudipenien "Sick"), étrangement pop, à la The Damned, au disque. N'empêche qu'il m'est difficile de ne pas regretter le famélique et et coupdeputal hardcore punk de l'inquiétant Still Nothing Moves You. Et j'espère regretter ce billet un jour.

1 commentaire:

Le Moignon a dit…

Dommage... Enfin à écouter tout de même