lundi 14 juin 2010

Sia : we are born


Entre papillon et belette, entre disco, funk et pop, entre vibe originelle et candiness moderne, entre ferveur gospel et street culture sauce smog, la plus Clarice Starling des soul sisters, avec sa bravoure tranquille et têtue d'enfant enrouée par les avanies, sort pour le jour de l'été un disque hivernal comme elle, un disque de matin de 25 décembre à deux sous la couette, à regarder fleurir des arcs-en-ciel en sour cream, un disque qui irradie de chaleur les mains et le cœur.

3 commentaires:

Nina morato a dit…

tombé dessus sur Virgin17 un bel après-midi (Clap your hands, clip génial, complètement fun), vraiment bourré de charme ce truc... comme prévu ça me fait un peu penser à Moloko, mais en plus rock et ébouriffu... C'est pas logique que ça cartonne pas, ni juste...

gulo gulo a dit…

oui

gulo gulo a dit…

tout de même, c'était pas vachement plus house aseptique et moins soul, Moloko ? Sia y a un peu de house, mais surtout du 2-step, ses premiers hits l'ont été sous forme de remixes uk-garage, Little Man et Taken for Granted