vendredi 30 juillet 2010

Black Engine : ku klux klown (piqûre de rappel)

Ce soir, les clowns sont de sortie. Ils ont pris leurs barres à mine, leurs battes de base-ball, leurs opinels rétractables... Leurs plus beaux apparats.
Je hais les clowns.
Les clowns ce soir sont de sortie. On ne les voit pas, entre deux pitreries, faire les poches, broyer des molaires, casser des tibias.
Saloperie de clowns.
Les sorties de clowns sont ce soir. L'air est sec et lourd, bonne ambiance baston, bataille de rue, guerre des gangs, à la cisaille, au poing américain, au poing tout court.
Putain de clowns.
Les soirs de clowns sont sortie. Entrez donc pour voir, admirer le cirque noir, pirouettes de la mort, on jongle avec des grenades, on vous les envoie dans les gonades, c'est la grande rigolade. On vous fera rire, mourir de rire, vous en sortirez, le sourire taillé, jusqu'aux oreilles. Mais dans vos poches, plus rien, détroussé jusqu'au dernier denier. Dans vos poches? Pas de poches, plus de poches, les clowns vous ont mis à poil, de la tête aux orteilles.
Enfoirés de clowns.

Les clowns sont de sortie ce soir. Ils n'avaient rien de prévu, alors ils ont décidé de mettre la ville à feu et à sac. Le hold up est total. 




1 commentaire:

gulo gulo a dit…

hahahahaha, ordure