jeudi 22 juillet 2010

Creaming Jesus : Too Fat to Run, Too Stupid to Hide

Amebix et RudiPeni ont, semble-t-il, fait un gosse. Bémol, plutôt que de perpétuer les bonnes vieilles traditions, apprendre la forgerie, étudier Lovecraft et tout le tintamarre, ce petit branleur préfère mater ses cartoons, faire du jeu de rôle de table avec ses copains à grand renfort de chips-Red Bull en écoutant du heavy metal et arborer stupidement mais fièrement ses tees de Judas Priest et autres Manowar. Ces jeunes, je vous jure, ils font tout pour emmerder leurs parents. Heureusement, une chose contre laquelle ce petit con ne peut rien, c'est bien les gènes ; et puis, comme on dit toujours au moment de contempler, effaré, l'espèce de martien gluant auquel on vient de donner vie : on l'aimera quand même...

Aucun commentaire: