lundi 16 août 2010

Swans : My Father Will Guide me up a Rope to the Sky


On s'en doutait dur comme épinard : les Swans reformés font du Angels of Light. Et à c'te heure on s'en cague : les Swans qui jouent du countryfolk bastringue, ça reste les putain de Swans.
C'est à dire que ça rappelle pas tant David Eugene Edwards ou Nick Cave qu'Alan Vega, qu'on se croit dans Sanctuaire, et dans les Pouilles, et surtout qu'à chaque instant l'on sent la violence toute prête à exploser, déferler, obscurcir, noyer, chavirer, défigurer, transfigurer ...
Liturgique comme du Benito Merlino, rien que ça.
Tu as aimé Les Swans Sont Morts ? Tu n'as pas fini de fiche ta tête dedans le mur.