mercredi 29 septembre 2010

Un peu d'information

Pour changer.


Madam Germen : Invocación Á Morte

Un nom qui peut éventuellement prêter à sourire mais ça s’arrêtera là : Germen ne pousse pas vraiment à la vieille déconne des familles. Je ne vais pas ici remonter l’arbre généalogique des influences de madame et retracer les divers accouplements, plus ou moins consanguins, de ses illustres ancêtres. Disons, pour faire court, que l’on a affaire à du Crust AOC très fortement teinté de Metal sombre et dépressif.

Ce groupe est originaire de la Corogne, province de bout du monde. Comme convenu le chanteur principal a les cordes vocales passées au papier de verre et la langue employée, le galicien, est méconnaissable. Mais là où le Crust ordinaire, céleri rémoulade, s’attache à te meuler la face en première intention Madam Germen mise sur les changements d’ambiance et de tempo. Aux lourdes envolées mélancoliques succèdent les rase-mottes au-dessus des champs de ronces sur fond d’affliction traîne-la-patte, d’effondrement sur soi et d’agressivité de mise.

Un très bon skeud, original, qui repousse les limites du genre.

Attention : leur CD "Discografía" ne contient PAS les titres de ce 12". Même si la thématique est déjà bien en place ("Hymne au sacrifice", "Renoncer à un monde malade"…) l’identité y est moins marquée; les morceaux live y sont tout de même saisissants de maîtrise, on sent clairement qu’il ne s’agit pas d’un autre gang d’analphabètes chargés aux caisses de bières.


Veni Vidi Peni

4 commentaires:

Potoman a dit…

Oh oui Madame Germen est un grand du crust ibérique. On peut (doit) aussi écouter Ekkaia (http://www.myspace.com/demasiadotardeparapedirperdon) et Cop on Fire (http://www.myspace.com/coponfirepunx) avec qui ils partage(ai)nt des membres. Ictus (http://www.myspace.com/ictuscore) se défend bien aussi.

Veni Vidi Peni a dit…

Même si c’est pas mon titre favori j’aime bien ce clip : http://www.youtube.com/watch?v=Hap4A-F97BA&feature=related

Crown_Me a dit…

Okay, je crois qu'on va remédier à quelques carences.

Anonyme a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.