jeudi 14 octobre 2010

Akem Manah : the devil is in all of you


M'est avis, si tu permets, qu'il est surtout en toi, grosse pendule aussi hantée qu'antique et qui fend de toute sa pesanteur d'épouvante les espaces non-euclidiens, impavide, impie, impeccablement abominable et morne.

Aucun commentaire: