samedi 16 octobre 2010

Amebix : Redux


Crack… pfleu ! Bon, j’arrête de me casser les prémolaires là-dessus. Après leur reformation, une tournée US et quelques dates en Europe, Amebix sort un CD. Et sur Profane Existence, s’il vous plait. Le problème ? Trois titres, trois reprises de vieux morceaux. Un auto-tribute en quelque sorte. Un des grands regrets du groupe était de ne jamais vraiment avoir eu les moyens de soigner leur production. Là ils se sont un peu lâchés, on entend tous les instruments distinctement. Trop. Par contre où est la niaque ? La magie ? Et puis c’est quoi cette voix à l’hélium sur Chain Reaction ? Heureusement Winter sauve la baraque.
Mon gars, si tu aimes Monolith, les nappes de synthés et autres fioritures atmosphériques, Redux est pour toi.

Un apéricube en attendant un hypothétique nouvel album ? Moi, un nouvel album, j’y crois pas…

2 commentaires:

Le Moignon a dit…

Ca confirme mes craintes. Triste...

gulo gulo a dit…

c'te pochette, tout de même ... on croirait que c'est chez Neurot Recordings et que ça fait de la folk à barbe