vendredi 22 octobre 2010

Clark : Turning Dragon


Mais ... ?!? On m'a dissimulé des choses !? Il existe donc un album de LFO qui chamaille la partie joufflue de la cuisse plus de deux ou trois morceaux durant ? Il existe un disque qui a gardé intact le bon esprit new age sociopathe de Venetian Snares cependant qu'Aaron goûtait un coma bien mérité ? Il existe un disque pour teuffer et se correctement chambrer avant de se déguster la frigidariale descente de Specific Momentific ? Pour smurfer en canadienne North Pole et moonboots, tandis que le froid te tronque d'un membre raidi après l'autre, donnant un nouveau sens au mot breakdance ? Pour sautiller en déraillant à force de claquer des dents à s'en gondoler le cerveau et s'en splitter la langue en quatre ?
Dance like you're selling nails, disait l'autre ? Danse comme si t'étais un gros sac de neige carbonique mal fermé.

Aucun commentaire: