mardi 5 octobre 2010

Psykup : We Love You All


La musique de Psykup, parfois pudiquement qualifiée de metal moderne, et qu'eux revendiquent autruche-core (toussotements nerveux et nombreux), c'est du neo-metal (claquements de strapontins qui se relèvent et de la sortie de secours qui bat), avec des échos de fusion, comme c'est de la française y a même du ska, et une douce mais certaine odeur de Patton-worship.

C'est bon ? Toutes les pucelles ont évacué la salle ? J'ajouterai que depuis L'Ombre et la Proie ils ont dégagé les passages sketches-haha, qu'ils sont toulousains et n'ont même pas l'accent, bref que ladite fusion n'est même pas festive.

Bien. A présent que tout le monde a vidé les lieux, on va pouvoir parler convenablement de Psykup. Parce que Psykup invente la fusion misanthrope. La fusion glauque - mais sans mélo ni trémolo, parce que c'est ... ah, je vais finir par croire que je suis chauvin mais c'est pas ça, français n'est pas forcément mieux (des fois même c'est mélo), disons que c'est souvent spécial - et ici c'est encore plus marqué que chez les plus outranciers Flying Pooh, ce sarcasme froid, limite guindé, cette morgue prolo alterno. La fusion malaise - c'est du Korn, alors ? j'ai dit malaise, pas Manson. Plutôt l'ambiance du seul très bon Bungle, le premier (il restait un intrépide auditeur, il vient de faire une syncope), mais sans les maquillages et les mirlitons. L'ambiance à la dérive, suave, au sardonisme, inquiétant, grâce grandement aux superbes parties de chant clair, type Patton qui imite Staley à Marrakech (le type qui ronflait au dernier rang se réveille en sursaut et s'enfuit dans un trébuchement panique), et aux inévitables parties saccadées qui donnent envie de jumper en tirant une tronche de colique. La fusion sinistre, grinçante, funky-gelée, à basse de ruelle, guitare lanterne rouge et batterie canniboule. La fusion sournoise, qui te met sur les nerfs et les rotules à force de te tourner autour, la fusion affreuse et qui t'aura à la fin, et te bouffera la rate.

7 commentaires:

Little-Axe a dit…

tiens, je les connais ces mecs.

gulo gulo a dit…

c'est vraiment très intéressant, ça, mon enfant

Raven a dit…

vu en concert vers 2003, c'était bien laid donc probablement très néo, mais j'étais dans une phase de reniement donc j'ai fait le gars qui prêtait pas attention - faudrait réparer ça sur disque, donc... patton + staley à marrakech m'ont décidé

Little-Axe a dit…

pour continuer avec les phases inintéressantes de ma vie, non seulement je les ai vus en concert, mais en plus j'avais fait un déménagement avec eux.

gulo gulo a dit…

tu confirmes que Psykup ça déménage, c'est ça ?

Raphaël a dit…

Patton qui imite Staley à Marrakech
---> pas mieux

Le Moignon a dit…

Ca me paraît tout à fait pinable, bien que la voix ne me convainque pas encore tout à fait pour le moment