jeudi 7 octobre 2010

Witchman : Explorimenting Beats


Que voulez-vous qu'on vous dise de plus ? Tout est dans le titre ou presque, et dans l'article ci-dessous. Witchman sans les pistes de Jammin' Unit, c'est un peu moins Kingston, plus microchimique et frissonnant du break, plus polar aussi et dramatique, et ça se regarde - le disque est encore plus cinématographique que l'autre, oui - toujours depuis le même cocon chaud et doré. "Gloomy Sunday" dans Blade Runner, en quelque sorte. Un des classiques indétrônables de la redescente en voyage explorimentalo-ému, à regarder mourir le millénaire.

2 commentaires:

Fifrement a dit…

Pourquoi t'as mis la pochette de Jeanne Do ?

gulo gulo a dit…

regarde mieux, c'est jah n'do