lundi 22 novembre 2010

Foetus : Hide


On ne namedroppe pas du péquenaud de rocker lorsqu'on aborde Foetus. Non Monsieur. En revanche, on peut se fendre d'un Blade Runner produit dans les années soixante par Albert Broccoli mais joué par Timothy Dalton, dans les décors de La Foire aux Immortels remaniés de Bilal par Jules Verne, avec en chemin une sévère embardée vers un Frantic steampunk et lycanthrope, des cameo à prévoir de Cary Grant et Mia Farrow, et naturellement Christian Vander dans un rôle de méchant initialement écrit pour Christopher Walken.
Enfin, je dégoise, je dégoise, mais en vrai on est surtout agrafé à son fauteuil, inondé de partout et palpitant à tout rompre.

1 commentaire:

Raven a dit…

un album outre-classieux et grandiose comme Thirwell en a l'habitude, mais à un point de décadence et de Cinéma peut être plus bandant encore que sur Love, à voir sur la durée... mais y en a de partout, ça c'est sûr, et l'orgasme est garanti ; bien sympa cette petite chro