mardi 23 novembre 2010

Negative Approach : Total Recall


Acquis récemment afin de régulariser quelques mètres de bande magnétique qui prenaient la poussière sur une étagère. Culte chez les porteurs de chemises à carreaux adeptes de spatules forgées et autres nivelles à crochet, le tout premier EP de Negative Approach est une petite bombe annonçant la vague NYHC à venir (voir 3 posts plus bas). Il y a des skeuds qui s’apprivoisent, d’autres qui s’imposent dès la première écoute. Celui-ci en fait partie. Hardcore sing along à la fois vif et bas du front (influence "oï à papa") produit par des morveux hostiles et complètement paranoïaques qui ne s’en laissent pas compter, ce premier EP, plus que direct, semble emprunter des raccourcis neuroniques pour s’adresser au couches les plus primitives et instinctives du cerveau. C’est d’la balle, d’la balle folle, qui à elle seule vaut l’acquisition du CD. Le reste ravira les archéolo-coreux, notamment les deux lives au son médiocre et la démo au son médiocre.

We won't take any shit and we're not about to leave

4 commentaires:

Little-Axe a dit…

putain oui, negative approach !

Little-Axe a dit…

et "archeolo-coreux", j'adore.

Potoman a dit…

Je les ai vus en concert cet été à Richmond lors d'un festival et malgré la moyenne d'âge largement supérieure aux autres groupes ils ont donné une leçon de hardcore à tout le monde. Tellement rapide et haineux qu'on était plus dans le registre de la power violence qu'autre chose. J'ai pris quelques photos en n&b argentiques là http://www.flickr.com/photos/potoman/4940085184/in/set-72157624777712142/#/photos/potoman/4940085184/

Veni Vidi Peni a dit…

sympa, merci !