vendredi 3 décembre 2010

Milla Jovovitch : the divine comedy


Non, je déconne.

1 commentaire:

el gep a dit…

La fille de la pochette a trop de seins pour Jovovitcher, de toutes façons j'ai pas tout compris.
Du crack, vite.