jeudi 19 mai 2011

K-Branding : Alliance


Alliance ? Ou bien Alliage ? Alliage mutant ... Cette musique mouvante et sournoise-là est hors des bornes du contrôle et du contenable, avec leurs instruments insanes K-Branding fondent avant-jazz, cold, indus, techno hardcore, thugbeat, l'abominable et limailleuse soupe empoisonnée charrie aveuglément Converter, Bästard, Sigillum S, Klinik, ZS, Imminent, Elektroplasma, SPK, High Confessions, Joy Division, Söldnergeist, 202 Project, Megaptera, God - ça fait beaucoup de monde désormais entre K-Branding et l'Afrique, pensez-vous ? Détrompez-vous. L'Afrique est toujours là, transplantée comme un blême greffon de peau sur l'ignoble face de Giedi Prime, pieuvre infecte, botte suprématiste, oppression vorace ; le zoulou à cagoule panthère est devenu le Docteur M'Ngele, et les gris-gris les outils d'une terrifiante magie grise qui telle une coulée de boue emmène les falotes lueurs des consciences dans la grise obscurité de cauchemar d'une savane de métal et de merde plus mal famée que les rues de Chicago*, où leur moelle liquéfiée par le venin elles sont emportées dans le sabbat. Les Égouts.




* comprenne qui pourra

Aucun commentaire: