jeudi 9 juin 2011

Diapsiquir : A.N.T.I.


J'ai une exaspérante fascination pour Kickback, tous mes proches vous le confirmeront, et tous pourront témoigner qu'elle ne se fixe assurément pas sur ce fils de pute de Damien. Ce nouvel album de la malédiction est annoncé sur les trompettes de "La France que vous aimez détester", ou un truc approchant - un que j'ai l'impression d'avoir déjà entendu ...
Et, personnellement, je ne vois pas, mais alors pas. Parce que pour le coup, il a - provisoirement ? enfin ? - lâché son sick black benêt, même si l'on pourra probablement lire çà et là des allusions à Lifelover et Woods of Infinity, et que s'il veut dire par là les nouvelles directions franchouillardes qu'il prend ... A.N.T.I. a la naïve et cataclysmique violence enfantine de Stupeflip, l'inquiétante aigreur punkoolique des VRP (ceux qui pensent que les VRP sont simplement drôles sont bien les plus drôles), la crudité lunaire de TTC, la queeritude garçon-bouchère des Tétines Noires : quant à moi je ne vois pas où se situe le problème, y a quasiment toute la France que j'aime, et puis flanquer tout ça à la clochard sur du rap-metal-blues nauséeusement tartouillé de théâtrale musette entre Bad Tripes et Têtes Raides bien plus raides qu'accoutumé, relooker Satan en Tacchini de pied en cap, escorté de gang vocals, et noyer la couleur dans un son plus toxique que Chris Reifert en soirée au Rectum, c'est d'autrement meilleur goût que le sempiternel beumeu dépravé qui fait ronfler petits et grands - et c'est surtout le ticket gagnant pour un disque somptueusement grotesque et poignant, gavé de mélodies imbéciles et malades qui collent au cerveau, et à la cruauté hâbleuse d'un Seth Gueko qui vient de se faire pisser dessus à la récré ; pour un bon dégueulis, aussi.
Sapristi ! Va peut-être carrément falloir que je me l'achète, pour pouvoir l'écouter mieux que sur le Nokia ...

5 commentaires:

Raph a dit…

je sais déjà que je vais adorer =)

Raph a dit…

oh mes aïeux c'est un truc de dingue

Raph a dit…

http://necrocosm.org/

le site est horrible mais on y arrive...

Le Moignon a dit…

La pochette fait très "Body to Body, Job to Job"

Karamazov Daniel's a dit…

Bon, je m'incline. Passé les premières écoutes à faire des acrobaties pour appréhender le truc, dans son ensemble surtout, ainsi que la mmmh... allez disons "réticence moralo/intellectuallo/artistique" presque légitime face à ça : c'est un crasse goût de reviens-y, de pire en pire. Bonheur socio-transgressif !
Et cette ARROGANCE bordel... (à la clocharde comme tu dis).
Fera peut-être école ce truc.