samedi 23 juillet 2011

Cut Hands : afro noise 1


L'Afrique a quelque chose, sur quoi je n'aurai pas la balourdise de risquer des mots qui seraient uniquement suppositoires, et qui attire les tordus les plus inquiétants. Après K-Branding et Wolf Eyes, il était somme toute logique qu'elle inspire à William Benett cette nocturne chose, entre The Klinik, Phallus Dei et Sigillum S, à la douce beauté et au magnétique érotisme de l'épanchement de sang.

3 commentaires:

Karamazov a dit…

Saga Africa. Une envie soudaine de m'dégoter Alliance, Human Animal et celui-ci.

gulo gulo a dit…

oublie pas Facial

Karamazov a dit…

Exact.