jeudi 7 juillet 2011

HeadCat : Walk the Walk ... Talk the Talk


Que Motörhead passe pour avoir inventé le metal voire Metallica (mon cœur ...) alors que Lemmy se défend d'en jouer et en appelle à longueur de goulées de Jack (mon coeur, bordel ...) à Eddie Cochran, Buddy Holly et Chuck Berry, vous le savez déjà sûrement, tout le monde le sait, tous les concerts de Motörhead commencent et finissent par cette annonce, et presque tous les articles la citent.
Que HeadCat est le groupe de bar qui reprend le personnel de Lemmy, Slim Jim & Danny B et avec qui Lem donne des concerts de musique de bar dans des bars bénis par les esprits du rock'n'roll, et que le présent album soit moins country et plus rock que l'album jaune, genre du ZZ Top à l'os et sudatoirement sexuel, vous ne le savez peut-être pas et vous vous en foutez sûrement.
Ce n'est sûrement pas ainsi que je parviendrai à éveiller un vif intérêt et à vous coller l'envie d'écouter l'album.
En même temps, qu'est-ce que j'en ai à foutre, que vous écoutiez l'album ? Moi je l'écoute, ce putain de disque en or, c'est bien tout ce qui compte, et je suis pas votre mère, si vous n'avez pas d'éducation ce n'est vraiment pas mon problème. Allez vous faire foutre ailleurs, au besoin, il y a sûrement des bars pour ceux de votre espèce, des musiques pour ceux de votre espèce, si vous n'entendez pas celle-là. Peace.

2 commentaires:

Raph a dit…

c'est osé. Mais affreux.

debout sur le fil a dit…

non c'est grandiose
go Lem !