samedi 23 juillet 2011

Lock Up : Necropolis Transparent


L'évidence est une sensation qui m'est chère. Et l'évidence est ce qui dégouline telle une ambiance surnaturelle de l'étrange osmose entre la laideur mécanique des riffs de label Embury-grind contrôlé, la batterie mechabulldozer de Barker, et l'ambiance black fulminante ; n'y a plus qu'à faire fondre dessus pour les dépecer la voix de harpie de Lindgren, et la terreur nocturne est complète, qui ne décongestionne pas de toute la longueur d'un disque qui aurait pourtant toute la martiale furie qu'il faut pour être épuisant.

Aucun commentaire: