samedi 9 juillet 2011

PRO-PAIN, "Foul Taste of Freedom Tour 2011”, 06/07/11, München

Ambiance VRAIMENT sympa pour célébrer les 20 ans de Pro-Pain. Couples de "frères de métal", potes de muscu, clones de Scott Ian, minettes superchattées, tondus tatoués aux œillades de St Bernard en quête d’adoption : on est entre Co-Pains !
Chaperonné par un roadie jovial et perfectionniste (qui fond tel un oiseau de proie défaire une boucle de câble et te repositionne une cymbale avec la précision du système d’alignement des chambre à fils du CERN) Pro-Pain délivre un show huilé comme un match de WWF, sans temps mort, plaisant, bien exécuté, propre et net. Certes, c’est à la longue un peu linéaire et ne brille pas par son originalité (Another Par-Paing in the wall du NY metalcore ?) mais il y a des soirs où l’originalité on s’assoit volontiers dessus.

Même s’ils ne passeront probablement jamais la ligne Maginot un mot, Justin, sur la première partie : ME, MYSELF AND THE AUDIENCE, un groupe de Bad Töltz (ville thermale, l’équivalent de Dax : une pharmacie par habitant, sans les fêtes défoulatoires du mois d’août). NYHC grindoïde entrecoupé de musiques de films, c’est du joyeux n’importe quoi : gueule à tourner dans un sit-com, mèche gay, marcel gay, crachats, fessées, coups de micro et accent bavarois imbitable. Quelque part entre Aggresive Agricultor, Spudmonsters et Tokio Hotel.

Aucun commentaire: