lundi 10 octobre 2011

Ulver : Themes from William Blake

Aussi occulte pour moi que ces petites étiquettes sur les fringues, dont le langage obscur indique parait-il la matière et la température à laquelle on les lave. Irritant tel un touriste paumé dans le metro parisien, et qui reste planté comme un con la tête en l'air, convaincu qu'une indication divine va apparaître sous la forme d'une tache d'urine au plafond. La froideur du carrelage le matin au réveil, quand l'idée saugrenue de se lever pour aller bosser l'a emporté sur le besoin de sommeil. Ma cabale au canada, aurait en fait pu chanter Line Renaud à propos de cet album.

Meilleur moment pour écouter le disque : idéal pour un apero knacki balls / mauresque.

2 commentaires:

BBB a dit…

http://i41.photobucket.com/albums/e267/bmflesh/etiquette.png

Little-Axe a dit…

haha ! avouez que c'est quand même vachement evil non ? ça fait grave langage extraterretre moi je dis.