mardi 8 novembre 2011

Pyfyxfyru : Pillars Made from the Voice of the Devil

Eh oué, le vieux Satan, cette canaille, est dans la machine, sous la semblance d'un vieux bug crépitant et nauséeux, à appataudir les calculs, faire baver et couiner les processeurs d'une joie mongoloïde, et violer les mégahertz, avec des ricanements ioniques à faire passer Azathoth pour un premier prix au concours général de philo.
Ça n'a pas de sens, c'est mexicain, c'est Pyfyxfyru. Même un amateur de Bakteria aura la tête qui tourne un peu.

2 commentaires:

Karamazov con carne a dit…

Énorme ambiance sauvage et incontrôlée. Une horreur.
Et je relis "Ça n'a pas de sens, c'est mexicain, c'est Pyfyxfyru." et je ris nerveusement. Merci.

Raph a dit…

Y'a de l'ambiance dans la boîte rouge !