dimanche 20 novembre 2011

Tupac : All eyez on me

Le mauvais goût, ça a au moins l'avantage d'être plus répandu que le bon. En somme c'est plus démocratique. Mais comme pour les chasseurs, il y a le bon mauvais goût et le mauvais mauvais goût. La viscosité de l'asphalte californien qui colle aux semelles de tes Caterpillar, avec un groove fleurant bon le goudron chaud et le flow qui traine au sol comme un baggy. Des fois la ligne 6 elle t'emmene direct à L.A.

Meilleur moment pour écouter le disque : bizarrement, un dimanche aprem un peu pluvieux.

2 commentaires:

Karamazov East Cost F(or)ever a dit…

hé hé ! Vrai que la ligne 6 fait très rues de San Fransisco aussi.
Pour la traversée du Bronx je préconise la ligne 2 (QBC par extension)
Je ressors l'album du coup.

Little-Axe a dit…

me suis ressorti le loyal to the game dernierement, avec les prods d'eminem. il y a quand même de mechants tubes dessus.