dimanche 11 décembre 2011

Amnis Nihili : Christological Escalation

Je vais avantageusement me dispenser de toute tentative aussi acrobatique qu'hasardeuse pour raccorder la crise en Grèce, d'où vient Amnis Nihili, et la furieuse dégelée qu'est Christological Escalation, pour vous rapporter plutôt comment il a été proposé à mes oreilles - à savoir par son auteur, grand fan de Kickback depuis 95, et qui s'est découvert une communauté de vues avec votre serviteur concernant le petit dernier, au milieu de la mer actuelle des bénis oui-oui.
Ça paraît de circonstance, puisque le ci-devant objet est un disque de hardcore - oh, autant que je vous prévienne, vous entendrez presque exclusivement des plans black metal enfilés comme à la parade métallique, avec les aérations postmachin ombrageuses là où il faut (mais point trop), bref du metal cvlt nation bien d'aujourd'hui de prime abord - mais impossible pourtant d'évacuer la sensation d'écouter un disque de punk hardcore (comme peuvent l'être les précieux This Gift is a Curse) ; expéditif, rocailleux, sauvage, en perpétuelle embardée malgré les blasts bien crispés et les riffs bien orthodoxes, halluciné, aux abois, adonné avec une entière vilenie aux terreurs lunaires et à la toxicité de ses hormones emportées ; bref, jusque dans le format fulgurante douche au vitriol (parfaitement indiqué pour ramener au calme le forcené las de sa cellule capitonnée), un disque à la Deathcrush. Ça tombe bien, le pauvret commençait à se sentir rien qu'un peu seul.

Aucun commentaire: