dimanche 11 décembre 2011

Bolt Thrower : Realm of Chaos

(Faisons comme si je ne découvrais pas seulement depuis une paire de semaines et par voie uniquement littéraire les joies de Warhammer 40.000)
Les tanks humains de Bolt Thrower n'ont pas toujours été de nobles Death Guards imperturbables dans leur livrée couleur de muraille, avant cela, il a fallu patauger dans les fondrières gluantes de sang refroidi, comme en témoigne cet album de pourceaux barrissant quelque chose entre Reign in Blood et Streetcleaner, à faner le scrotum de bien des matamores tough guys, et tout à fait caractéristique d'une campagne de World Eaters.

2 commentaires:

Karamazov a dit…

L'étiquette Warhammer 40.000 leur collera toujours, thème, iconographie et Games workshop leur a produit une démo je crois.
Jamais lu, mais Abnett est bien côté dans le milieu.

gulo gulo a dit…

en même temps, ça colle pas trop mal pour accompagner la lecture - Nile aussi, voire encore mieux