dimanche 18 décembre 2011

Wormsblood : Mastery of Creation

J’ai longtemps confié l’intégralité de mon hygiène bucco-dentaire au traditionnel couple brosse à dent / dentifrice, jusqu’au jour où je trouvai une boite de fils dentaires sur stick dans une salle de bain amie. J’en piquai deux. De retour chez moi, allongé sur mon lit, je commençai par travailler incisives et canines mais cela me conforta juste dans l’idée que, décidément, le fil dentaire, ça sert à rien. Arrivé aux molaires supérieures, côté droit, il fallut un peu forcer pour pénétrer l’espace inter-proximal. Après deux va et vient je sentis la gencive soudain pulser et une giclée de sang souillé de je-ne-sais-quoi s’écouler au fond de ma gorge. "Mastery of Creation" me rappelle précisément le mélange d'écœurement et d'étrange volupté ressenti lorsque je déglutis.

Dégueulasse mais salutaire. Après tout c’est pour ton bien…

Aucun commentaire: