vendredi 13 janvier 2012

Botanist : I - The Suicide Tree / II - A Rose from the Dead

Le bon sauvage, haha. Tous autant qu'ils sont, celui que vous voudrez ; Robinson Crusoë, l'Ent, le barbu, le déguenillé, le couvert de brindilles, l'aigre-sous-le-vent, le Huron, Harvey Keitel, Pocahontas, le crapaud-singe au fond de la forêt de Chine ... Une fois les regards détournés, une fois partis Rousseau et son équipe télé, une fois entre soi dans le havre de sa grotte, que croyez-vous qu'il fasse ? Dans son secret jardin de pierres où les graviers sont autant de petites dents et les bonsaïs ligaturés de cordelettes faites de ses propres cheveux ? Sous l’œil de jade glauque des vitraux végétaux avides ? Marteau de clarté, fontaine de démence, villebrequin de joie : acharnée, céleste, astringente, il joue comme un perdu la gigue du Porteur de Lumière.

Aucun commentaire: