jeudi 5 avril 2012

Big Sexy Noise : Trust the Witch

Une turgescente péniche paresseusement fendant sur une mer de stupre les vagues dûes à la seule violence cinglante de sa trompettante odeur de viande rouge ; une mère maquerelle trônant en reine des araignées sur un bouclard noyé dans la béate lascivité de l'opium consumé ; l'atavique et plein de bestiale sagesse balancement éternel, en avant, en arrière, en avant, en arrière, harassé et intarissable comme le roulis ; le sourire gras et velu qui découpe une paire de fesses ; le pendant vouivre d'un album de Suicide.
Un disque qui colle.

Aucun commentaire: