lundi 30 juillet 2012

Addenda/Erratum/Up/Allow me to insist/Whatever

Holocaust Theory : Proclaimed Visions
La comparaison qui manque et que pourtant cet album incarne, si j'ose m'exprimer ainsi, est "figer l'auditeur comme du gras de poulet dans le beau plat de service livide au fond du frigidaire"

Wormskull : Sound of Hell
Ce modeste petit disque a tout du film culte, âpre et marquant son atmosphère sans tapage mais décidément surnaturelle et aqueuse, et j'ai décidément toutes les peines à comprendre comment on a pu éreinter parfois cet album qui fait des Profonds des zoulous avec des dreadlocks en anguilles, réveillant un tant soit peu le Dagon qui sommeille en ce vieux Cthulhu.

Aucun commentaire: