vendredi 6 juillet 2012

Merrimack : The Acausal Mass

Qu'il est bon de rencontrer parfois un groupe sur le dos duquel on ne peut namedropper (oh, je devrais bien parvenir à inventer quelque chose, mais ce serait inapproprié) ; qu'il est bon de tomber sur un album qui n'a nul besoin de s'entourer de, ni de surligner son vice, ses déviances, au soufre, pour invoquer la pressante sensation de la catastrophe, de la dégringolade baroque, de la douleur, de la chute, profonde, longue, interminable. The Acausal Mass est un disque feuillu, une nef d'écorce pourrie toute frangée de corolles de champignons terreux, un tunnel dont les vocaux semblent sécrétés tels un minéral précipité d'aridité fruitée, une maladie dont le nom est beauté, une fantasmagorie dans le goût d'Arcimboldo, convoquée par d'invisibles et modestes secrets de fabrication plutôt que par d'expansifs effets post-modernes, un retors et fluide chant cosmique, transcrit dans une langue terrestre archaïque, qu'il grève d'angoisse, une élégante masse, étourdissante de détail organique, un disque charnel et plein de lames, qui tient autant du Jardin des Supplices et d'Histoire d'O, que de la plus entière et fusionnelle expérience psychédélique, tant avec ses ingrédients et son outillage d'apparence si traditionnelle il ne fait que, continuellement, transporter et transmuter la matière, et en faire d'extraterrestres bouquets de paix sanglante.
On devrait plus souvent se pencher sur des albums dont on n'attend rien.

6 commentaires:

Ø a dit…

Bon bah j'arrive pas à rentrer dedans... C'est un peu trop.... ou pas assez... enfin bref, tant pis

gulo gulo a dit…

merde alors ... tu l'as bien laissé t'accaparer ? ce type a pas tout à fait tort : http://www.thrashocore.com/accueil/accueil.html#%2Fchroniques%2Fchronique%2F4499-merrimack-the-acausal-mass-2012-chronique.html
les premières fois sont un peu mitigées, on voit pas trop à quoi s'accrocher, un petit défaut d'attention et ça file ...

Ø a dit…

Ouais, je réessaierais avec une 3e écoute dans de meilleures conditions pour voir mais pour l'instant, j'ai ce méchant air de "déjà entendu"...

BBB a dit…

Faudra quand même que je me penche un jour sur le cas Merrimack...

Little-Axe a dit…

tres bonne surprise pour moi ce disque !

gulo gulo a dit…

paraît que le précédent est terrible : j'y arrive pas ; paraît que le premier tue : j'y arrive pas (ou alors je confonds avec Glorior Belli)